Hypergranulation ou les plaies qui bourgeonnent

Protubérance de chair qui se forme au cœur de la plaie et qui l’envahit en empêchant toute évolution favorable, l’hypergranulation est en général visible sur les plaies qui atteignent les membres des chevaux.

Dans le jargon équestre, on dit que la plaie « bourgeonne ». Et c’est bien l’impression qui s’en dégage, lorsque la plaie se gonfle et se remplit pour enfin déborder de chair. La plaie ne se contente pas de se combler ou de se réparer, elle évolue à la manière d’une tumeur localisée.

Cette évolution anormale, chacun la craint et espère ne pas avoir à la gérer. Car dès lors qu’elle apparaît, la chirurgie reste la seule issue pour retrouver une plaie propre et saine.

De nombreux produits ont été testés en vain… les scientifiques cherchent aujourd’hui à comprendre les phénomènes qui entourent l’hypergranulation pour la prévenir et lutter contre elle.

La première chose à savoir est qu’outre l’aspect inesthétique, une plaie qui bourgeonne n’est pas dangereuse en soi. Elle n’est que le « symptôme » d’une cicatrisation anormale.

Laisser un commentaire